top of page
  • Photo du rédacteurSun Tzu

Contes du Japon : Le lapin sur la lune

AVEZ-VOUS ENTENDU L'HISTOIRE DU LAPIN SUR LA LUNE ?

conte japon : Le lapin sur la lune

Tsuki no Usagi est l'une des légendes les plus célèbres du Japon, et ses représentations sont omniprésentes à travers le pays.


Vous avez sans doute déjà entendu la référence la plus emblématique de cette histoire au Japon, à travers le nom de notre Sailor Senshi favorite : Sailor Moon, également connue sous le nom d'Usagi Tsukino !



COMMENT UN LAPIN A ATTEINT LA LUNE :

Un soir, l'Homme de la Lune descendit sur Terre sous les traits d'un mendiant. Par hasard, il croisa un renard, un singe et un lapin (usagi) et leur demanda de la nourriture.

Le renard lui offrit du poisson qu'il avait pêché dans un ruisseau, tandis que le singe lui apporta des fruits cueillis dans les arbres.

Cependant, le lapin, n'ayant que de l'herbe à offrir, proposa au mendiant de préparer un feu.

Une fois le feu allumé, le lapin, dans un acte de sacrifice ultime, se jeta dans les flammes pour s'offrir comme nourriture à l'Homme.

Profondément touché par cette générosité sans pareille, le mendiant révéla sa véritable identité en tant qu'Homme de la Lune et sauva le lapin des flammes.

En reconnaissance de l'acte altruiste du lapin, l'Homme de la Lune emmena ce dernier avec lui pour vivre sur la lune.

Aujourd'hui encore, lorsqu'on observe la pleine lune, on peut distinguer la silhouette du lapin préparant du mochi sur la lune.


Ce conte populaire classique est souvent raconté aux enfants à l'époque de la lune de la moisson. Bien que le conte ait été entièrement "japon-ifié" avec le temps, ses racines ont été attribuées à un conte bouddhiste, Śaśajâtaka. Dans cette version, les compagnons des lapins varient. L'équipage hétéroclite d'animaux a décidé de pratiquer la charité le jour de la pleine lune. Un mendiant passe et chacun offre quelque chose pour l'homme, mais le lapin ne peut offrir que de l'herbe. Comme dans le conte japonais, il saute dans les flammes de leur feu. Le mendiant se révèle être Śakra, le souverain du ciel. Étqué par le sacrifice du lapin, il place l'image du lapin sur la lune pour que tout le monde la voie. L'histoire poursuit même en expliquant pourquoi la lune est grise : elle est vue à travers la fumée du feu cette nuit fatidique.


QU'EST-CE QUE OTSUKIMI ?

Lors de la Nuit de la Lune des Moissons (le 15e jour du 8e mois lunaire), les foules se rassemblent pour admirer la splendeur de la pleine lune lors de l'Otsukimi (お月見, qui signifie « observation de la lune »).

Ce festival lunaire, souvent désigné comme le festival de la mi-automne, est célébré à travers l'Asie sous diverses appellations.

La coutume de fêter la Lune des Moissons a été introduite au Japon depuis la Chine durant l'époque Heian (794-1185), une période marquée par l'engouement des élites pour l'art et la poésie.

Les participants se rassemblaient en plein air sous la lueur de la pleine lune, récitant des poèmes, jouant des mélodies et savourant des mets saisonniers.

Avec le temps, cette célébration est devenue une occasion pour les gens de toutes conditions sociales d'implorer une récolte abondante, présentant à la Lune des offrandes de fruits et légumes automnaux tels que les patates douces et le taro. Aujourd'hui, l'Otsukimi est aussi connu sous le nom de Jugoya, traduit par « la quinzième nuit ».


ORIGINE DU CONTE

Le conte "Tsuki no Usagi", ou "Le lapin de la lune", est l'une des légendes les plus célèbres du Japon, mais ses origines remontent bien avant la culture japonaise.


Voici un aperçu de ses origines :


L'histoire du lapin qui se sacrifie est en réalité d'origine bouddhiste.

Elle est connue sous le nom de "Śaśajâtaka" dans les Jataka Tales, qui sont des histoires des vies antérieures du Bouddha.

Dans cette version, le Bouddha, sous la forme d'un lapin, décide de s'offrir lui-même en nourriture à un mendiant affamé en se jetant dans un feu. Impressionné par cet acte de sacrifice, le mendiant révèle sa véritable identité en tant que divinité et, pour honorer le geste du lapin, le place dans la lune.


Adaptation japonaise : Avec le temps et la propagation du bouddhisme en Asie, cette histoire a été adaptée et intégrée dans la culture locale de plusieurs pays, dont le Japon.

Dans la version japonaise, l'histoire met en scène un lapin, un singe et un renard qui sont approchés par un vieil homme (représentant l'Homme de la Lune) demandant de la nourriture.

Chaque animal essaie d'aider à sa manière, mais c'est le lapin, n'ayant que de l'herbe à offrir, qui décide de se sacrifier.


Influence culturelle : La légende du "Tsuki no Usagi" est profondément ancrée dans la culture japonaise. Lorsqu'on observe la pleine lune au Japon, il est courant d'imaginer la silhouette d'un lapin préparant du mochi (un gâteau de riz), plutôt que l'homme dans la lune comme c'est souvent le cas dans les cultures occidentales.


En conclusion, bien que "Tsuki no Usagi" soit aujourd'hui considéré comme un conte typiquement japonais, ses racines s'étendent à travers l'Asie, témoignant de la manière dont les histoires peuvent être adaptées et adoptées par différentes cultures tout en conservant leur message fondamental.


Si cet article a piqué votre curiosité et que vous souhaitez plonger plus profondément dans l'univers fascinant des origines et des contes japonais, nous avons un article qui saura vous captiver.

Pour découvrir les légendes, les mythes et les histoires qui ont façonné la culture japonaise, cliquez ici et laissez-vous transporter dans le monde enchanté des contes japonais.

138 vues0 commentaire
bottom of page